Conseils aux entreprises

Comment créer un processus d’innovation efficient ?

03/2022
6 min de lecture

Même si les chiffres paraissent optimistes, ils remettent en cause les termes de  moyens et de cadre de l'entreprise. Il y a de l'innovation, mais quels sont les  processus qui peuvent effectivement et durablement apporter de l'innovation ?  

Le processus d'innovation consiste en des étapes ritualisées qu'il faut connaître et appliquer pour optimiser sa démarche.

Comment définiriez-vous un processus d'innovation qui vous permette d'atteindre vos objectifs de croissance et de performance ? C'est le but de cet article !

Concentrez-vous sur la performance grâce à l'innovation !

Définir les objectifs en fonction de la stratégie

Comme 80 % de l'innovation est non technique, le processus d'innovation dépend autant de la gestion des projets de  R&D que des compétences des managers et des entrepreneurs. En d'autres termes, l'innovation concerne l'ensemble de l'entreprise.

L'innovation, un processus intégré à l'entreprise. En fait, il ne suffit pas de créer des produits et services perturbateurs pour définir l'innovation. Elle va au-delà du département R&D, incluant de nombreuses activités (marketing, commercial, management), mobilisant des ressources, et s'affirmant régulièrement.

L'innovation est le fruit d'une démarche globale, collective et structurée. Pour façonner et conduire ce processus, nous devons d'abord revenir à l'essentiel : nos objectifs stratégiques. Pour savoir innover, il faut se fixer des objectifs.

Alignez votre processus d'innovation avec votre stratégie d'entreprise

Commencez par aborder les objectifs stratégiques de votre organisation. Car un processus réussi, quel qu'il soit, est avant tout un processus contextuel et stratégique.

Le processus d'innovation est avant tout un arbre de décision qui nécessite des décisions GO et NO GO à certaines phases. Pour que ces décisions soient prises avec une logique cohérente, réactive et performante, elles doivent s'inscrire dans un cadre qui correspond à votre stratégie.

N'oubliez donc pas que  comprendre,  définir et  formaliser votre propre processus est essentiel à son succès.

Il est temps de se structurer !

Concevoir pour l'innovation ne s'improvise pas, d'autant plus qu'il dépend de  votre capacité à être performant par l'innovation.

C'est pourquoi nous aidons les entreprises à définir et exécuter leurs processus d'innovation. Construire votre approche ?

Construisez les étapes de votre processus d'innovation

Avant d'aller plus loin, rappelons précisément ce qu'est le processus d'innovation. Comme mentionné précédemment, il s'agit d'un arbre de décision qui articule le système des portes et des rituels. A chaque porte, le Comité de Pilotage et/ou Responsable Innovation posera les questions suivantes : Le projet doit-il se poursuivre, si oui, par quels moyens et à quelles conditions ?

Les cinq étapes représentent le processus de maturation des projets innovants. vous voilà :

  • Identifier et collecter des idées
  • Transformer les idées en projets
  • Valider le concept en vérifiant la faisabilité
  • Poursuite du développement du concept en une solution efficace
  • Apporter des solutions créatrices de  valeur

Chaque étape doit être abordée individuellement, chacune déterminant les conditions de passage à l'étape suivante.  

Identifier et collecter des idées

C'est l'étape fondamentale et l'origine des projets d'innovation. Dans cette phase d'exploration, les idées sont rassemblées et les opportunités sont identifiées.

Afin de générer des idées pouvant être transformées en projets, il est nécessaire de créer un cadre stratégique solide. Pourquoi ? Utiliser un cadre comme un formulaire trop formel  à remplir sape la bonne volonté et risque une autocensure massive. Au contraire, une absence totale de cadre  risque de créer des idées chaotiques qui ne correspondent pas aux objectifs stratégiques.

Transformer les idées en projets

Une fois  le processus  de brainstorming lancé, vous devez affiner vos idées. Pour ce faire, vous devez vous poser quelques questions. Quelles idées sont des opportunités ou peuvent créer de la valeur ? Pouvez-vous combiner plusieurs idées et les croiser ? Certaines idées reviennent-elles ?  

Pour y répondre de manière cohérente et efficace, définissez un cadre et des règles clairs pour votre stratégie. Pour être un projet, une idée doit s'aligner sur ce que l'entreprise veut offrir au monde, à ses clients et à ses employés.

A l'issue de cette phase de transformation, nous avons identifié des projets innovants et des opportunités  de valeur ajoutée associées. À partir de là, vous devez également vous poser la question  du risque par rapport à la nouveauté.  

Que faire des idées ratées ? N'oubliez pas de les archiver ! Ceci est essentiel dans la logique de capitalisation du travail effectué et des ressources mobilisées. Garder une mémoire interne de l'innovation nous donne la possibilité de réutiliser ces idées plus tard et de les combiner avec des idées émergentes, créant une croissance durable. Valider la faisabilité du projet

J'ai un projet dont le périmètre a été défini à l'étape précédente, avec un niveau de risque et un objectif opérationnel. Ce projet est-il  réalisable ? Pour savoir s'il s'agit d'un produit ou d'un service,  vous devez entrer dans la phase de test ou de prototypage.

L'interaction avec tous les partenaires est essentielle pour nous permettre d'avancer efficacement à ce stade du processus d'innovation. Partenaires financiers, fournisseurs, sous-traitants, utilisateurs, consommateurs... il est temps de diffuser votre concept dans le monde.

Poursuite du développement du concept en une solution efficace

Votre concept a été validé et sa faisabilité a été prouvée. Vous êtes maintenant prêt à l'utiliser, pour cela, vous devez transformer le concept en une solution performante et répondant aux attentes des utilisateurs. Au cours de cette phase, vous implémentez les ressources et les relations requises pour votre déploiement.

Nous approchons également  de la fin du processus d'innovation. Dans chacune des trois phases précédentes, j'ai dû abandonner et prendre une décision. En quelque sorte, chaque étape est un rite de passage, une transformation qui nécessite de porter de nouveaux vêtements et d'adopter de nouvelles habitudes. La dernière de ces étapes est donc très importante. Parce qu'une fois que vous franchissez la porte, votre projet arrive sur le marché.

Apporter des solutions créatrices de  valeur

Des solutions innovantes sont déployées et commercialisées, permettant aux organisations de créer de la valeur en fonction de leurs objectifs stratégiques. Au-delà des innovations proposées, nos solutions nous permettent de générer des connaissances et de changer les habitudes.

Montons un peu la hauteur. L'observation du processus d'innovation révèle qu'il ne s'agit pas d'un processus linéaire (comme le montre le schéma ci-dessus) mais plutôt d'une spirale.

L'efficacité d'un processus dépend de sa capacité à créer une valeur ajoutée  durable et à capitaliser sur les erreurs. Si le processus est structuré en amont, tous les projets évacués à chaque porte du schéma ci-dessus seront activés. Même si la phase de construction échoue, une valeur supplémentaire est créée par l'acquisition et l'application des connaissances. L'échec n'est pas une impasse, mais il nécessite la capacité d'innover.

Piloter un processus d'innovation efficace

Maintenant que le processus est structuré, comment évaluer sa performance, cela pose des questions de  mesurabilité et  de gestion de l'innovation. Si les métriques sont indispensables, la mise en place de métriques est avant tout un puissant outil d'amélioration continue et d'aide à la décision.  

Vous souhaitez en apprendre plus ? Demandez une formation sur mesure. SKILLCO vous accompagne et vous permet de monter en compétences facilement

Comment mesurer la performance de l'innovation ?

70 % des chefs d'entreprise placent l'innovation parmi leurs trois priorités en 2010, mais seuls 22 % identifient des critères de performance. Au fur et à mesure que le processus d'innovation se formalise, le besoin de métriques et d'outils de gestion devient de plus en plus important. Dix ans plus tard, la question des critères de performance demeure un sujet important dans la littérature. Par exemple, concernant la gestion et l'évaluation de l'innovation, voir C. Cuisinier, G. Bertoluci et B. Yannou soulignent que des indicateurs traditionnels, notamment ceux définis par l`OCDE tels que dépenses de R&D engagées ou le comptage du nombre de brevets, auxquels s`ajoute parfois la mesure du succès commercial d`une innovation, ne suffisent pas à caractériser l`efficience d`un processus d`innovation.  

Dès lors, on pourrait envisager des indicateurs plus qualitatifs, car la valeur créée par une innovation n`est pas uniquement financière. Parmi les critères envisageables, voici quelques idées d`indicateurs pertinents :

  • Nombre d`idées générées (que ce soit pour innovation de rupture, incrémentale)
  • Nombre d`idées qui arrivent en phase de prototypage
  • Nombre d`idées arrivées à la mise sur le marché  évaluation de l`originalité du résultat
  • Taux de conversion d`idées en projets
  • Taux d`implication des équipes à travers l`évaluation du nombre d`idées innovantes remontées dans l`organisation

Ce que l`on retient surtout de la démarche d`évaluation de l`innovation c`est avant tout l`importance de définir ses propres critères. C`est-à-dire ceux qui font sens par rapport aux objectifs, aux activités et aux modes de fonctionnement de votre entreprise. Car l`importance de ces indicateurs tient moins à leur capacité à faire le bilan sur des actions passées qu`à construire votre performance dans le futur.

Mesurer la performance pour rationaliser le processus d'innovation

Mesurer l'efficacité du processus d'innovation consiste à regarder dans deux directions. Regarder dans le « rétroviseur » pour mesurer la performance des actions d'innovation menées et regarder vers l'avenir pour définir les « futures capacités d'innovation ».

En fait, les métriques ne se contentent pas de mesurer les performances des processus. Ce sont aussi des outils d'aide à la décision indispensables à la gestion de l'innovation. Grâce à ces métriques, les managers ou les conseils d'innovation peuvent prendre des décisions à différents stades de maturité et rationaliser les processus.

A cet égard, la capacité à mettre en place des métriques pertinentes et des tableaux de bord de pilotage contribue à l'efficacité du processus d'innovation. Mais ce n'est pas tout.

Ils y contribuent durablement en vous accompagnant en planifiant le processus à l'avance et en l'adaptant régulièrement.Le processus d'innovation doit évoluer avec la rapidité de l'entreprise.

En résumé, un processus d'innovation efficace est un processus structuré et structuré qui s'aligne sur la stratégie de l'entreprise. Cela signifie ne pas appliquer de recettes prêtes à l'emploi ou participer à une course à l'innovation disruptive. Il est important de définir dès le départ un cadre décisionnel qui vous permette de prendre des décisions adaptées à vos objectifs et à votre situation.

Vous souhaitez investir dans votre force commerciale ? Nous avons hâte de découvrir vos besoins en termes de formation. Pour cela vous pouvez directement bloquer un échange par visioconférence ou téléphone.

Articles similaires

Agence web 100% orientée résultats vous aide à maximiser efficacement votre performance digitale.

Développez votre entreprise grâce
à nos formations

Misez sur la formation pour aider vos équipes à performer.
Merci pour votre inscription !
Oups! Une erreur s'est produite lors de la soumission du formulaire.
Formations sur-mesure
Pris en charge par le financement OPCO